Portage salarial versus auto-entrepreneuriat
 
Mis en œuvre début 2009, l’auto-entrepreneuriat a déjà séduit plus de 320 000 personnes. Un engouement en grande partie dû à la campagne médiatique dont a bénéficié ce régime. Pour autant, l’auto-entrepreneuriat ne présente pas que des avantages. Perçu à ses débuts comme un concurrent du portage salarial, l’auto-entrepreneuriat ne dispose finalement pas des atouts nécessaires pour entrer en compétition avec ce dispositif. Au fil des mois, un certain nombre d’auto-entrepreneurs ont même préféré opter pour le portage. Plusieurs raisons à ce phénomène.

Un volet social incomparable

Si les pouvoirs publics ont largement communiqué sur la simplicité d’utilisation du régime de l’auto-entrepreneuriat, ils ont en revanche passé sous silence les inconvénients de ce dispositif. Premier handicap et non des moindres, le manque de protection sociale des auto-entrepreneurs. Les cotisations sociales versées par ces derniers sont en effet calculées en fonction d’un certain pourcentage du chiffre d’affaires. Sans chiffre d’affaires aucune charge sociale n’est donc à verser. Le revers de la médaille : l’auto-entrepreneur ne bénéficie alors d’aucune assurance chômage ou protection santé. Même scénario pour les cotisations retraite car celles-ci sont également fonction du chiffre d’affaires généré. Avec le portage, la personne portée conserve pour sa part le statut de salarié. À ce titre, elle dispose de la même protection sociale qu’un employé en entreprise, notamment en cas d’arrêt maladie et d’accident. Les salariés portés peuvent aussi accéder à l’assurance-chômage, aux différents dispositifs de formation et bénéficier de l’assurance responsabilité civile professionnelle de leur entreprise de portage salarial. Le numéro de registre du commerce qu’ils produisent est également celui de la société de portage. C’est aussi elle qui se charge de signer les contrats commerciaux et donc d’en assumer les risques.

Chiffre d’affaires : deux régimes, deux catégories

Si l’on s’appuie sur le seul critère du revenu net, le régime de l’auto-entrepreneuriat peut paraître plus intéressant. D’un côté le chiffre d’affaires n’est effectivement amputé que des cotisations sociales et des achats, alors que de l’autre le salarié porté ne touche en moyenne que 50 % du montant de sa prestation, une fois déduits les charges patronales, les charges salariales et les frais de gestion. Mais les deux régimes ne jouent pas dans la même catégorie car le chiffre d’affaires d’un auto-entrepreneur est limité à 32 000 euros annuels pour une activité de services alors que la rémunération des salariés portés est en moyenne basse de 60 000 euros par an. Présentée comme un avantage, la franchise de TVA des auto-entrepreneurs peut aussi se révéler épineuse, notamment lorsque l’on souhaite lancer une activité nécessitant un fort investissement ou à destination des entreprises. Le régime de l’auto-entrepreneuriat ne sera donc pas le concurrent annoncé du portage salarial. Il constitue en revanche une solution intéressante pour tester, lancer ou développer une activité annexe à son emploi principal. Sandrine Guinot

portage-salarial

 
Dtalents est un écosystème avec DES talents !
Lille - Paris - Limoges - Lyon - Toulouse - Marseille - Bordeaux - Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Calculatrice Dtalents
Vous connaissez votre prix de vente journalier, calculez votre salaire.

saisissez votre prix de vente jour CALCULER

ou
Vous connaissez votre salaire brut, calculez votre prix de vente journalier.

indiquez le montant de votre salaire brut annuel CALCULER

ou
Vous connaissez le montant de vos honoraires mensuels.
Vous voulez connaître votre salaire net.

saisissez le montant de vos honoraires CALCULER

.Vous connaissez le montant de vos honoraires mensuels. Vous voulez connaître votre revenu net.

vous pouvez modifier votre saisie :

cas n°1 : vous n'avez pas de frais professionnels
(1) Montant facture
Taux de frais de gestion
(2) Montant des frais de gestion
Somme disponible pour salaire (1)-(2)
(3) Salaire brut
(4) Salaire net
Taux de transformation (4)/(1)
Le calcul avec un taux de gestion à 0 % sert de référence.
Votre salaire est intégralement payé chaque mois indépendamment des délais de paiement du client.
Le taux de transformation est le rapport entre votre revenu net et le montant de la facture.
cas n°2 : nous prenons en compte le montant maximum de frais professionnels
(1) Montant facture
Taux de frais de gestion
(2) Montant des frais de gestion
(3) Montant max. des frais proféssionnels
Somme disponible pour salaire (1)-(2)-(3)
(4) Salaire brut
(5) Salaire net
(6) Revenu total (5)+(3)
Taux de transformation (6)/(1)
Votre salaire est intégralement payé chaque mois indépendamment des délais de paiement du client.
Le taux de transformation est le rapport entre votre revenu net et le montant de la facture.
retourcontactez-nousimprimer
Calcul de votre prix de vente journalier à partir de votre salaire

vous pouvez modifier votre saisie :

- Calcul sur la base d'un temps plein
- Calcul sur la base d'un CDI de mission
- Calcul sur la base de 217 jours travaillés par an - 252 jours ouvrés - 25 jours de CP - 10 jours de RTT
Salaire brut annuel souhaité(temps plein)
Salaire brut mensuel
Salaire net mensuel (approximatif)
Taux de gestion
Frais de gestion mensuel
Prix de vente journalier
Le calcul avec un taux de gestion à 0 % sert de référence.
Les résultats sont corrects quelques € prés.
Il vous permettent d'estimer votre prix jour à partir de votre salaire.
Ces taux sont à comparer avec ceux du marché.
Ils sont donnés dans le cadre d'une mission a temps complet (217 jours facturables).
retourcontactez-nousimprimer
Vous connaissez votre prix de vente journalier, calculez votre salaire.

vous pouvez modifier votre saisie :


cas n°1 : vous n'avez pas de frais professionnels
Prix de vente jour
Nombre de jours facturés par mois
(1) Facture mensuelle
Taux de frais de gestion
(2) Montant des frais de gestion
Somme disponible pour salaire (1)-(2)
(3) Salaire brut
(4) Salaire net
Taux de transformation (4)/(1)
Le calcul avec un taux de gestion à 0 % sert de référence.
Votre salaire est intégralement payé chaque mois indépnedamment des délais de paiement du client.
Le taux de transformation est le rapport entre votre revenu net et le montant de la facture.
cas n°2 : nous prenons en compte le montant maximum de frais professionnels
Prix de vente jour
Nombre de jours facturés par mois
(1) Facture mensuelle
Taux de frais de gestion
(2) Montant des frais de gestion
(3) Montant max des frais professionnels
Somme disponible pour salaire (1)-(2)-(3)
(4) Salaire brut
(5) Salaire net
(6) Revenu total (5)+(3)
Taux de transformation (6)/(1)
Votre salaire est intégralement payé chaque mois indépendamment des délais de paiement du client.
Le taux de transformation est le rapport entre votre revenu net et le montant de la facture.
retourcontactez-nousimprimer
ecran 4 retour