L’organisation du portage dans sa dernière ligne droite
 
Les négociations entamées l’année dernière pour donner un cadre juridique clair au portage salarial vont très prochainement aboutir. Explications sur les résultats probables de ces pourparlers.

Il y a tout juste un an (25 juin 2008) le portage salarial entrait au code du travail Avec le texte fondateur suivant :

Selon l’article L.1251-64 du code du travail, le portage salarial se définit comme un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée, et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage. Il garantit les droits de la personne portée sur son apport de clientèle.

Le PRISME (syndicat de l’intérim) coordonne les débats

Les négociations ont débuté le 22 octobre 2008, sous la responsabilité du PRISME (syndicat des entreprises d’intérim), des syndicats de salariés et des représentants du patronat. L’objectif des ces négociations est de donner un cadre juridique clair. Ce cadre juridique reposera entre autres, pour la relation salariale sur la mise en place d’un contrat de travail spécifique au portage salarial. Pour le cadre contractuel entreprise cliente / société de portage le contrat commercial est un contrat de prestation de service. Il faut rappeler que la loi du 25 juin, lève le délit de prêt illicite de main d’œuvre dans le cas du portage. Une réunion de négociation a eu lieu le 28 avril 2009, où une proposition de contrat de travail a été faite par le PRISME. Le statut de salarié y est clairement stipulé. L’UNEDIC apportera sa lecture pour la partie « assurance chômage ». La durée de ce contrat (assujettie à la durée de la mission) ne saurait dépasser 3 ans. Ce contrat ne serait, dans l’état actuel des propositions faites, que destiné à un public de cadres « autonomes ». Cela correspond bien à la définition du portage et à son état d’esprit. Toutefois cela ne satisfait pas certaines organisations syndicales du portage.

Le portage salarial : une solution d’emploi normalisée pour des cadres autonomes

C’est effectivement la tendance de normalisation que les négociations en cours laissent envisager. Édicter des règles claires avec des engagements à respecter par les sociétés de portage et nous aurons une solution d’emploi normalisé qui correspondra à un public qui l’a choisie.

Le portage salarial : le devenir de l’intérim pour les cadres autonomes !

En effet, dans les engagements à respecter la structure de portage salarial doit voir son rôle d’employeur renforcé notamment par les services proposés auprès des consultants portés : Des formations, un accompagnement social et business : des recherches de missions. Le portage salarial sera une version, en mode prestation de service, de l’intérim pour des cadres autonomes ! L’engagement moral qui prévaut au démarrage de la relation entre le consultant et la société de portage, s’en trouvera renforcé comme le rôle d’employeur de la société de portage, dans un contexte légal enfin clair !

portage-salarial

 
Dtalents est un écosystème avec DES talents !
Lille - Paris - Limoges - Lyon - Toulouse - Marseille - Bordeaux - Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Calculatrice Dtalents
Vous connaissez votre prix de vente journalier, calculez votre salaire.

saisissez votre prix de vente jour CALCULER

ou
Vous connaissez votre salaire brut, calculez votre prix de vente journalier.

indiquez le montant de votre salaire brut annuel CALCULER

ou
Vous connaissez le montant de vos honoraires mensuels.
Vous voulez connaître votre salaire net.

saisissez le montant de vos honoraires CALCULER

.Vous connaissez le montant de vos honoraires mensuels. Vous voulez connaître votre revenu net.

vous pouvez modifier votre saisie :

cas n°1 : vous n'avez pas de frais professionnels
(1) Montant facture
Taux de frais de gestion
(2) Montant des frais de gestion
Somme disponible pour salaire (1)-(2)
(3) Salaire brut
(4) Salaire net
Taux de transformation (4)/(1)
Le calcul avec un taux de gestion à 0 % sert de référence.
Votre salaire est intégralement payé chaque mois indépendamment des délais de paiement du client.
Le taux de transformation est le rapport entre votre revenu net et le montant de la facture.
cas n°2 : nous prenons en compte le montant maximum de frais professionnels
(1) Montant facture
Taux de frais de gestion
(2) Montant des frais de gestion
(3) Montant max. des frais proféssionnels
Somme disponible pour salaire (1)-(2)-(3)
(4) Salaire brut
(5) Salaire net
(6) Revenu total (5)+(3)
Taux de transformation (6)/(1)
Votre salaire est intégralement payé chaque mois indépendamment des délais de paiement du client.
Le taux de transformation est le rapport entre votre revenu net et le montant de la facture.
retourcontactez-nousimprimer
Calcul de votre prix de vente journalier à partir de votre salaire

vous pouvez modifier votre saisie :

- Calcul sur la base d'un temps plein
- Calcul sur la base d'un CDI de mission
- Calcul sur la base de 217 jours travaillés par an - 252 jours ouvrés - 25 jours de CP - 10 jours de RTT
Salaire brut annuel souhaité(temps plein)
Salaire brut mensuel
Salaire net mensuel (approximatif)
Taux de gestion
Frais de gestion mensuel
Prix de vente journalier
Le calcul avec un taux de gestion à 0 % sert de référence.
Les résultats sont corrects quelques € prés.
Il vous permettent d'estimer votre prix jour à partir de votre salaire.
Ces taux sont à comparer avec ceux du marché.
Ils sont donnés dans le cadre d'une mission a temps complet (217 jours facturables).
retourcontactez-nousimprimer
Vous connaissez votre prix de vente journalier, calculez votre salaire.

vous pouvez modifier votre saisie :


cas n°1 : vous n'avez pas de frais professionnels
Prix de vente jour
Nombre de jours facturés par mois
(1) Facture mensuelle
Taux de frais de gestion
(2) Montant des frais de gestion
Somme disponible pour salaire (1)-(2)
(3) Salaire brut
(4) Salaire net
Taux de transformation (4)/(1)
Le calcul avec un taux de gestion à 0 % sert de référence.
Votre salaire est intégralement payé chaque mois indépnedamment des délais de paiement du client.
Le taux de transformation est le rapport entre votre revenu net et le montant de la facture.
cas n°2 : nous prenons en compte le montant maximum de frais professionnels
Prix de vente jour
Nombre de jours facturés par mois
(1) Facture mensuelle
Taux de frais de gestion
(2) Montant des frais de gestion
(3) Montant max des frais professionnels
Somme disponible pour salaire (1)-(2)-(3)
(4) Salaire brut
(5) Salaire net
(6) Revenu total (5)+(3)
Taux de transformation (6)/(1)
Votre salaire est intégralement payé chaque mois indépendamment des délais de paiement du client.
Le taux de transformation est le rapport entre votre revenu net et le montant de la facture.
retourcontactez-nousimprimer
ecran 4 retour